Zoo de Bâle

logo

Situation géographique :

carteBâle, Suisse

Présentation :

Ce parc fut fondé en 1874 (ouverture au public) par la ville de Bâle.
Complétement enclavé dans la ville, c’est le plus vieux zoo de Suisse.

Compte-rendu de visite (2017) :

Ce qui surprend au premier abord, c’est la position géographique du zoo.
En effet, il est situé en pleine ville, ce qui en fait un lieux de ballade pour beaucoup d’habitants, qui n’hésitent pas à y promener leur chien. Cet  état de fait, courant également en Allemagne, peut surprendre.

Le fait que le zoo soit très ancien lui donne une architecture très particulière. En effet, les bâtiments du XIX ième siècle à l’architecture très travaillée se mêlent à des enclos modernes, sans oublier des bâtiments très bétonnés du milieu XX ième… Bref un mélange très hétéroclite, mais qui a son charme.

C’est un endroit très agréable à visiter, et dépaysant. Il est donc facile d’oublier la ville environnante et ce malgré le passage d’une ligne de chemin de fer quasiment au milieu du zoo.

Ce zoo est une vitrine de l’évolution du monde zoologique et un modèle de mise aux normes d’anciens bâtiments.
Le bâtiments intérieur des girafes à lui seul vaut le détour.
Certains enclos, comme le bassin des otaries, font quand à eux vraiment petits, et datent clairement d’un autre temps.
Certains bâtiments mêlent intelligemment  des expositions d’objets et des animaux en biomes.
Les oiseaux sont souvent en vol libre, et partagent parfois leur enclos avec des mammifères. Il faut donc faire attention en pénétrant dans ces bâtiment par les sas qu’aucun individu ne s’échappe.

Le zoo présentes des espèces rares tel que l’okapi ou l’hippopotame nain.

On en sort avec un sentiment étrange jamais ressentis dans un autre zoo car il semble à la fois petit et grand, et vieux et moderne…

Un parking (payant) se situe à proximité, ce qui est utile, car les rares places devant le zoo lui meme sont avec parcmètre. Pas très pratique lorsque l’on a pas de francs suisses en poche.

Repas et commodités :

  • Les restaurants sont bien situés car en plein centre.
  • Des toilettes se trouvent aux différentes entrées du parc.

Conseils :

  • Ne surtout pas oublier de garder en poche le plan, car bien que petit il est facile d’y rater une allée.
  • Ne pas hésiter à prendre un hôtel en France afin de coupler avec une visite au Parc zoologique et botanique de Mulhouse, à proximité.

Conseils photos :

  • Les enclos n’étant pas très grands, un 70-200 suffit largement.
  • Commencez par aller au fond du parc, là où se trouvent les fauves, afin de les voir éveillés et d’éviter la foule.

Photos :