Pairi Daiza – Un jardin des mondes

logo pairi daiza

Situation géographique :

carteBrugelette, Province de Hainaut, Belgique

Présentation :

Ce parc fut fondé en 1994 (ouverture au public) par Eric DOMB

Sa spécificité est la présentation sous la forme d’un jardin des mondes, mêlant animaux et jardin botanique au cœur de l’abbaye de Cambron. Par conséquent les plantes et bâtiments tiennent une grande place.

Compte-rendu de visite (2015) :

Pairi Daiza s’ouvre sur une mini ferme .

Sur la gauche, en sortant des caisses du parc, se trouvent les boutiques et l’accès aux différents mondes dominés par le grand escalier de pierre.

Sur la droite se trouve la brasserie du parc, qui brasse sa propre bière avec l’eau de la source proche. Il est possible d’en acheter en boutique suivant le moment de la saison.
De là, différents chemins s’offrent aux visiteurs, menant aux différents mondes, tous reliés entre eux.

Les enclos sont tous enclavés dans de merveilleux jardins  qui respectent le thème du monde associé. Ceci assure un dépaysement total en renforçant l’immersion.

Dans certains enclos et serres, le visiteur marche au milieu des animaux en liberté comme sur l’île les lémuriens, ou les volières.

Il est agréable de s’y promener même pour les non-amateurs de zoo, ne serait-ce que pour la beauté du cadre.

Le cabinet du docteur whoo vous permet de vous essayer à la pédicure avec des poissons, moyennant un supplément au prix d’entrée du parc.

Les points de restauration du parc servent des plats suivant le monde dans lequel ils se trouvent, allant du restaurant chinois au snack plus conventionnel.

Bref, Pairi Daiza est vraiment un lieu atypique qui gagne à être vu.

Repas et commodités :

  • Pour les amateurs de bière, les bières de Pairi Daiza sont en vente à la boutique souvenirs.
  • Pour les plus courageux, le snack près de l’enclos des lions vous propose des plats à base d’insectes.
  • N’hésitez pas après votre visite au parc à prendre la route jusqu’a Courcelle et « le palais de la frite » afin de déguster la spécialité du pays (attention les doses Belges ne sont pas les doses françaises)

Conseils :

Acheter le pass annuel ou votre billet en ligne pour éviter la foule

  • Il ne faut pas hésiter à rester devant les enclos pour observer les animaux et bien surveiller les horaires de nourrissages afin de pouvoir avoir la chance de nourrir soi-même un singe écureuil ou un lémurien.
  • L’aquarium et le vivarium sont tous les deux à voir, ne serait-ce que pour leurs écrins respectifs.

Conseils photos :

  • Allez aux pandas géants dès l’ouverture afin de les apercevoir actifs dans leurs enclos.
  • Un 70-200 est largement suffisant mais pour les lions et les hyènes, compte tenu du fossé de séparation, il est est toutefois préférable de monter un 100-400.
  • Pour le bain des éléphants, ne pas hésiter à venir une heure en avance pour bien se placer.
    Le visiteur se mettant dans les premiers rangs aura droit en bonus à une douche éléphantesque.

Photos :