Objectifs Canon 70-200 F4 L USM et 70-200 F2.8 L USM IS

une_test

 

Introduction :

 

Le 70-200 F/4 USM est un objectif assez particulier pour moi.

C’est mon premier objectif de la fameuse série L de Canon qui regroupe les objectifs pro de la marque.

Je l’ai revendu pour son grand frère le 70-200 F2.8 IS qui est plus lumineux. Il est également stabilisé ce qui permet de limiter les flous.

Contrepartie, il est également plus lourd.

Ces deux objectifs sont des références de la gamme Canon.

Première prise en main et prix :

Le poids relativement important pour le 2.8, surtout comparé à l’incroyable légèreté du F4, se fait vite oublier tant la prise en main est facile et l’objectif équilibré.

Face au 55-250 Canon, c’est clairement une claque.

Avec la série L on ne joue vraiment pas dans la même catégorie.
Le prix non plus étant donné qu’il faut compter un peu plus de 600€ pour le F4 non stabilisé. Aux alentours de 2000€ pour le 70-200 F2.8 IS  Un tout petit 284€ pour le  CANON 55-250 MM EF-S F/4-5.6 IS STM.
C’est un objectif EF donc montable sur un plein format contrairement à un EF-S qui ne se monte que sur un APS-C, il faut donc voir la taille de votre capteur. La majorité sont en APS-C car bien moins chères.

Cet objectif étant relativement répandu, il peut se trouver en occasion.
Attention toutefois à le tester ou à se fournir dans une boutique

Le SAV Canon, d’après plusieurs témoignages, est hors de prix.

Un boitier cela se change car le nombre de déclenchement est limité.

Un bon objectif bien entretenu peut durer presque une vie (façon de parler) , bref un investissement.

Test terrain :

La prise en main est vraiment confortable.
L’objectif est robuste et cela se sent.
Les bagues de zoom et mise au point sont souples et très faciles à atteindre.
La mise au point se débraie automatiquement pour une correction de mise au point suite à une mesure automatique hasardeuse.
La durée de recherche du point, qui est déjà redoutable grâce à l’USM (mise aux point par ultrason), peut être réduite via un commutateur permettant de ne pas chercher dans la zone des 1,2 à 2,5 m (ce qui est pratique si l’on est sûr que son sujet sera à plus de 2 mètres)

La version 2.8 IS vous donnera plus de confort dans les conditions de lumière difficile. Son piqué est encore supérieur au 4, et bien-sûr il peut encore réduire la profondeur de champs.
Son diamètre est également plus gros, donc il faut prévoir un sac adapté. Canon fourni une housse de transport pouvant s’attacher à la ceinture (bien qu’il faille une ceinture très robuste)

La vitesse de mise au point n’a rien à voir avec de 55-250. L’USM la rend quasi instantanée.

La qualité d’image sortie est juste une claque. Il donnera tout sont potentiel sur un plein format.

La bague d’accroche pour le trépied est une très pratique  et peut servir à tenir l’objectif de manière plus sûre.

Le bémol de ces objectifs: il faut oublier la discrétion ! Un objectif de cette taille, et blanc, n’est pas discret.

Conclusion :

Cet objectif est très bon quelle que soit la situation, juste un peu court si vous prenez des photos de très loin

Si vous ne devez avoir qu’un zoom, je vous conseille celui-là.